A_propos.jpg

UN PEU D'HISTOIRE

Hubertine, c'est avant tout l'histoire d'une rencontre entre une mère et son enfant avec la volonté de répondre à son besoin d’être porté. C’est lui apporter notre présence tout en restant actif, allier un geste ancestral et interculturel à la vie moderne que nous menons. C’est une vision de la parentalité qui se concrétise avec le portage dès les premiers moments de vie.


A cela, il faut ajouter l’amour du tissu, du beau, de l’artisanat et des gens qui le font vivre, des femmes, de l’humour, de l’art et des liens.


Hubertine, c’est aussi un engagement dans la qualité et le savoir-faire français avec des méthodes de tissage traditionnelles. C’est une démarche responsable à travers le choix de matières premières issues du développement durable.

En partenariat avec des tisseuses françaises travaillant pour des maisons de haute couture, Hubertine c’est aussi l’exigence dans ce qu’elle revêt de beau et de meilleur.

Alexandra, fondatrice de l'Atelier Hubertine

 

POURQUOI PORTER SON ENFANT ?

Tout simplement, car porter son enfant, le prendre dans ses bras est un geste naturel.

Nous tendons naturellement les bras à nos enfants ; c’est par ce contact, ce toucher que nous les entourons, que nous les apaisons, que nous les rassurons, que nous les aimons tout simplement.

Porter son enfant, c’est répondre à un besoin primaire. Il n’y a rien ici qui relève de l’exigence ou du caprice. Notre enfant n’est pas le produit de la société ou de ses injonctions, c’est un être humain qui vient de naître et qui possède des réflexes présents chez l’ensemble de ses congénères, dont celui de l’agrippement.


Le portage n’a rien de novateur, il a toujours existé dans toutes les cultures et à toutes les époques. Les bienfaits sont nombreux, tant pour le porté que pour les porteur.


Porter son enfant en écharpe, c’est simplement répondre à son besoin de contact avec attention tout en ayant la disponibilité pour mener à bien les différentes tâches de notre vie quotidienne.

pourquoi_porter.jpg

“Le besoin d’une stimulation tactile tendre est un besoin primaire qui doit être satisfait pour que le bébé se développe et devienne un être humain sain et équilibré”

Ashley Montagu, La peau et le toucher, un premier langage

©2019 by Atelier Hubertine