Écharpe de portage, Mer(e)

Mer(e)

Telle une mère originelle, de l’océan naît la vie.

Une vie qui prolifère sans qu’elle soit forcément visible à nos yeux, et qui pourtant recèle des trésors cachés qui méritent d’être observés, étudiés et préservés.

Ernst Haeckel a su nous révéler la beauté cachée des fonds marins avec ses planches de radiolaires, des micro-organismes aux formes pourtant complexes et d’une grande richesse. Les dessins réalisés par Haeckel sur ces micro-organismes et autres coquillages seront d’une grande inspiration pour les artistes de l’Art Nouveau, dont il sera considéré comme l’un des précurseurs.

La faune océanique représente également un enjeu majeur dans la lutte pour la préservation des fonds marins. C’est le combat de Sylvia Earle, une femme engagée qui nous inspire, et dont la vie est consacrée à l’étude et à la préservation des océans, qu’elle nomme le « cœur bleu » de notre planète.

C’est à la confluence de ces multiples inspirations que notre nouveau motif Mer(e) prend sa source.

Mer(e) sera décliné cet été dans des matières végétales comme le Tencel, le lin et le coton biologique.

Accessoires, Automne/Hiver

La ligne d’accessoires Hubertine


Parce qu’on a parfois envie de garder un peu d’Hubertine avec soi et pour soi, nous avons créé une ligne d’accessoires assortis à nos écharpes de portage. Entièrement confectionnées à la main, ces petites pièces d’artisanat uniques en nombre très limité vous sont proposées dans notre espace boutique.

C’est en collaboration avec Nadège qu’est née notre collection de bottillons et de pixies au look rétro, ainsi que des infinitys chauds et moelleux. Tous ces accessoires ont été pensés pour vous apporter confort et douceur avec des matériaux de qualité tout en restant chic !

Nos pixies dont doublés en molleton de coton certifié GOTS, tout comme nos bottillons qui possèdent également une semelle en cuir tanné végétal.

Nos infinitys sont doublés en laine mérinos et alpaga certifiée Oeko-Tex. Non traitée, elle conserve toutes ses propriétés naturelles. Cette laine a été entièrement tricotée à la main avant d’être assemblée avec nos tissus.

Enfin, tous nos accessoires ont été lavés à la main afin que vous puissiez en profiter dès réception !

Pour le plaisir des plus petits comme des plus grands, les accessoires Hubertine donneront une touche allurée à vos tenues.

Automne/Hiver, Écharpe de portage, Joséphine, Matilda

Une capsule pour les fêtes

Un an qu’Hubertine est née !

A cette occasion et pour finir l’année en beauté, nous avons tissé une collection capsule avec des fibres prestigieuses et toujours naturelles qui font leur entrée dans notre sélection de belles matières.

Dans ces nouvelles étoffes, vous trouverez du Supima. Surnommé le cachemire du coton, ce fil réputé le plus doux des cotons renferme un toucher de velours. Il est accompagné de soie Mulberry, voluptueuse et brillante, mais également certifiée Oeko-Tex pour répondre aux standards exigeants que nous nous sommes fixés depuis notre création. Enfin, nous avons fait appel à une filature artisanale et familiale pour vous proposer un cachemire des plus moelleux.

Ces matières ont été réunies pour vous offrir une nouvelle expérience d’une douceur incomparable et vous proposer un soutien tout en souplesse avec l’élasticité qui caractérise nos écharpes.

Ce divin mélange est à retrouver dans nos modèles Joséphine B. L’Élégante et Matilda Caroline H.

Écharpe de portage, Matilda

Matilda

C’est la petite dernière des créations Hubertine.

Une fois de plus, le travail de ce dessin aura nécessité de nombreux essais pour restituer son esprit original : un motif évanescent, mais qui n’est pas sans détail.

Pour le nommer, nous avons été inspirées par son effet de halo qui, par un jeu de contraste des matières et des couleurs, met en évidence le côté insaisissable de ce motif par rapport à sa structure. Cet effet halo possède également une signification parallèle, celle mettant en lumière certaines personnes au détriment d’autres, qui contribuent pourtant à leur rayonnement. Cela nous à mener à un autre phénomène qui touche particulièrement les femmes scientifiques dont les avancées majeures ont été attribuées à leurs homologues masculins. Il s’agit de l’effet Matilda.

Nous souhaitons ainsi leur rendre hommage et contribuer, à notre manière, à la reconnaissance de leurs accomplissements.